figures d'autorité

Comment identifier nos stratégies comportementales ?

Les figures d’autorité sont le reflet des différentes stratégies comportementales que nous adoptons lorsque nous sommes en situation d’échange. Ce sont des stratégies de défense qui ont une ou plusieurs peurs comme point de départ. Elles font échos à nos peurs « primales » qui vont de pairs avec nos besoins non nourris (cf mon article précédent).

Par exemple : une personne est reconnue pour la qualité de son travail, sa hiérarchie le récompense par l’octroi d’une promotion, d’une prime…

En l’absence de reconnaissance, de besoin nourri, le manque va déclencher une peur qui sera décompensée par un comportement adaptatif : une figure d’autorité.

Il y a 9 peurs « primales » (www.enneagramme.com) et 3 figures d’autorités qui sont : le Conquérant, le Syntonique et le Vigilant.

Apprendre à les reconnaître, à les identifier, permet de rassurer l’autre et de le ramener dans un espace plus authentique, propice à une relation où chacun trouve son compte. Cela est vrai dans le cercle privé comme professionnel en gestion de conflit par exemple.

Cette faculté à reconnaître ces attitudes comportementales, vous les touchez déjà du doigt de façon inconsciente. Gardez à l’esprit cette information : « il suffit de 100ms (1/10ème de seconde) pour se faire une opinion assez valide de quelqu’un, à partir d’une photo de son visage, et cela sur les critères d’attractivité, d’amabilité, de fiabilité, de compétence et d’agressivité, et la validité de l’impression ne sera plus augmentée après 500ms (Willis & Todorov, 2006 – Philippe Gouillou, lettre 66 Neuromonaco). »

Voici une fiche qui reprend les items de base du Conquérant. Pour vous entraîner, amusez-vous à trouver dans votre environnement une personne qui aime se mettre en avant, qui n’écoute pas beaucoup ce que vous lui racontez et qui « se la péte » et décryptez le !

Le temps de vous approprier tout ça et vous aurez la 2nde fiche.

Comme je vous l’avais annoncé, je vous remercie de prendre le temps de lire mes articles sur ce site. La fréquentation est en augmentation très significative (+324%), de même que le nombre de pages vues (+265%). En 2014, vous consultiez 1 page en moyenne lors de votre session, en 2015 vous avez consulté 2 pages en moyenne.

Mais qui sont mes visiteurs ? Français pour 41%, USA pour 16% (NY, Californie, Texas, Illinois…), mes amis Quebecois pour 11%, puis la Chine, le Japon, la Russie, l’Allemagne, la Belgique et la Suisse !

Je vous souhaite de passer de très bonnes fêtes de fin d’année !

 

Leconquerant

 

NOUS sommes TOUS des PROFILERS !

Notre cerveau limbique nous pousse à nous adapter continuellement à toutes les situations.

Son rôle est de détecter les dangers potentiels (rôle de l’amygdale). C’est ainsi que l’espèce perdure, évolue.

Face à une situation de danger, il y a 3 réponses possibles :

- Freeze, notre corps ne bouge plus pour ne pas attirer le prédateur,

Flight, le prédateur vient vers nous et nous devons le fuir,

Fight, la fuite s’avère impossible, le combat est nécessaire à la survie.

C’est bien la PEUR qui nous fait vivre et adopter des comportements tels que rechercher la célébrité en vue de reconnaissance, afficher sa vie sur les réseaux sociaux en quête d’appartenance, s’acheter une grosse voiture ou une grosse montre pour afficher son opulence et montrer aux autres que nous sommes en sécurité grâce à notre argent, les exemples sont nombreux…

Nous avons tous la capacité de reconnaître les émotions sur le visage des autres et adapter ainsi notre communication. En cela, NOUS SOMMES TOUS DES PROFILERS ! Mais certains en sont plus conscients que d’autres et s’en servent pour être plus efficients.

Pour un commercial, il saura exposer les bons arguments pour signer un contrat.

Pour un recruteur, il saura sécuriser sa prise de décision.

Pour un manager, il saura développer le potentiel de son équipe.

Pour un salarié, il saura le moment propice pour solliciter son responsable.

Mais comment faire pour identifier le profil d’une personne ?

2 choses sont à retenir :

- La poignée de main. Je vous invite à consulter ce site canadien qui en parle très bien : http://www.cje-appui.qc.ca/conseils_pratiques_pour_ta_recherche_d_emploi/les_sept_poignees_de_main_a_eviter

- Quel type de personnalité ai-je en face de moi ?       

  • Un conquérant ? Il n’accorde aucune attention à l’autre, ne l’écoute pas puisqu’il n’y a que lui qui l’intéresse. Il est excessif et est sûr d’avoir raison. Le conquérant a besoin de reconnaissance, sachez le flatter…
  • Un syntonique ? Il n’a aucun esprit critique puisque son but est de plaire à l’autre. Il n’a pas de réelle écoute et ne souhaite pas s’opposer. Il est temps de séduire…
  • Un vigilant ? Lui ne donne rien, il est sur la défensive car il n’a pas confiance en l’autre. Chaque argument est analysé dans la crainte de perdre. A vous de le rassurer…

Il y a des personnes qui sont  naturellement TRES EMPATHIQUES et qui analysent en un temps record le profil des autres. Si vous gardez en mémoire ces 3 types de personnalités, amusez-vous à jouer au profiler, vous aurez tout à y gagner.