La contre-offensive des Valentines…

Certaines trouvent cette journée de la St Valentin très romantique, quand d’autres lui reprochent d’être trop commerciale. Mais les âmes qui lui reprochent d’être une fête trop commerciale ne sont-elles pas nostalgiques d’une journée qui gagne à être célébrée mais loin de la débauche mercantile ? Ceci étant, on peut également être romantique tout en déplorant le côté commercial. Mais ne nous égarons pas … Cet article n’a pas la prétention d’une prise de position en faveur des romantiques ou des nostalgiques, tout juste l’ambition d’être gadget.

La question se pose : comment une Valentine nostalgique peut-elle faire comprendre à son Valentin-mercantile qu’elle préfèrerait passer cette soirée avec un Pierrot-la-lune ?

Lui faire comprendre physiquement bien sûr, avec son corps, avec son langage corporel mais pas employé de la façon dont le souhaiterait le Valentin-mercantile. Mais comment faire ? Quelle stratégie de communication corporelle appliquer ?

#1 Eviter son regard ! Valentine doit éviter à tout prix de regarder Valentin-mercantile afin de ne pas susciter une quelconque envie de rapprochement. Ça met une distance de facto.

#2 En plus du regard, Valentine va devoir éviter tout contact physique qui sont fréquents, notamment quand ils se croisent pour passer d’une pièce à l’autre. Là, l’enjeu va être d’instaurer une autre distance qui devra tenir éloignés les gestes de rapprochement.

#3 S’ils sont assis l’un à côté de l’autre, Valentine devra croiser les jambes côté extérieur. C’est-à-dire qu’elle devra croiser la jambe droite sur la gauche, si elle est assise à la gauche de l’homme. Pire, elle pourrait même avancer l’épaule droite par rapport à la gauche, de sorte que Valentin-mercantile aura une vue imprenable sur le dos de l’épaule droite de sa Valentine.

#4 S’ils sont assis l’un en face de l’autre, Valentine devra décrire un « X » avec son corps, mais pas le « X » souhaité par le Valentin-mercantile… n’en déplaise aux mâles ! Imaginez un corps dont les épaules vont dans le sens inverse du croisement des jambes, c’est une protection à toute épreuve.

Ceci fait, pendant que les Valentines romantiques vont écouter John Legend avec son « all of me » en faisant tinter les flûtes remplies de champagne rosé, les Valentines nostalgiques écouteront Liam Gallagher chanter la mélancolique « I’m outta time » tout en espérant secrètement entonner John Legend, le champagne rosé restant une option !

Je souhaite aux Valentines et aux Valentins romantiques un 14 février à la hauteur de leur désir, et aux Valentines et Valentins nostalgiques un 14 février pleins de rêves et d’espoir.

Valentine seal

synergologie communication non verbale saint valentin

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau